vendredi 19 avril 2013

HUGH COLTMAN @ LE VAUBAN, Brest

Pour faire court, Hugh Coltman est l’un des plus talentueux songwriter de sa génération. L’ancien leader de The Hoax s’est lancé dans une brillante carrière solo ponctuée de 2 albums raffinés "Stories from the safe house" sorti en 2008 et "Zero killed"  actuellement dans les bacs. Le plus Français des Anglais était donc attendu dans la mythique salle Brestoise du  cabaret Vauban mercredi soir.


Le show débute avec la chanson qui ouvre son dernier Lp "Underground", le public attentif est déjà sous le charme. Les mélodies pop/folk de Hugh Coltman sont splendides,  très travaillées à l’image de l’excellent "Isolation" que n’aurait pas renié l’immense Paddy Mc Aloon et ses Prefab Sprout. 


S’exprimant dans un français parfait, Hugh Coltman est drôle, bavard.  Il tient à expliquer la genèse de chaque chanson. L’auditoire est ravi de cette complicité immédiate.  Les amours compliqués pour "New York", la solitude du célibataire pour le magnifique"Voices", le retour à la réalité d’un rappeur des années 80 (Vanilla Ice) devenu un vendeur de vélo anonyme pour "Carnival". 


A la guitare, au Ukulélé, à l’harmonica ou encore au synthé pour un véritable Slow qui tue "All you said", Hugh Coltman régale et assure un spectacle de grande qualité. Il nous offre une formidable reprise très rock de Tom Waits "Clap Hands". Sur sa lancée, il enchaine avec les irrésistibles "Could you be trusted" et "Sticks and stones".  Le concert se termine sur un rappel somptueux avec les très attendus "On my hands" et "Sixteen".


Et c’est bercé par cet ultime bijou que le public salue une dernière fois Hugh et ses 2 musiciens. Excellent concert d'un artiste tout simplement très bon.


Jérôme

Aucun commentaire:

Publier un commentaire