dimanche 13 avril 2014

LES TÊTES RAIDES @ La Carène Brest – 12 Avril 2014

Heu…vous connaissez les Têtes raides ? Bon, la tribu de Christian Olivier était de passage à Brest hier soir pour présenter sur scène son dernier album "Les Terriens ". Le 13ème album des Têtes Raides en 30 ans d’existence. Le groupe qui ne passe quasiment jamais à la radio ou encore moins  sur les chaines Tv musicales peut se vanter d’avoir un public fidèle et nombreux sachant encore apprécier la richesse de leurs textes et leur position hors système. Hier soir, nous avions décidé d’y aller en famille, après tout il n’est jamais trop tôt pour écouter de la bonne musique non ?
Cerise sur le gâteau, La Carène organisait une séance de répétition publique en fin d’après midi. L’occasion privilégiée de voir la préparation technique et la répétition des artistes, étape indispensable pour que le concert se déroule sans accros. Moment sympathique et intéressant.


Il est 20h30 et près de 1000 personnes sont au rendez-vous. C’est une demoiselle qui prend place sur scène en première partie. Seule, guitare en main, La Demoiselle Inconnue (c'est son nom de scène) nous enchante pendant plusieurs minutes avec une sincérité touchante et des textes captivants. On retient particulièrement La louve, Les yeux ouverts,  Le manège et une reprise étonnante de Britney Spears Baby, one more time façon anti-Folk grattant les cordes de sa guitare avec une poupée Barbie en guise de médiator. Belle surprise, on a beaucoup aimé cette Demoiselle Inconnue.


Lorsque les Têtes Raides entrent en scène, on constate un changement important. En effet, un renouveau s’est opéré chez les musiciens qui composent le groupe. Exit Grégoire et son saxo, ainsi que Anne-Gaëlle et son violoncelle pour ne citer qu’eux. De la compo initiale il ne reste donc que  Serge Bégout à la guitare et Christian Olivier le chanteur du groupe. Les jeunes zicos qui ont pris le relai apportent un son plus rock et se positionnent clairement en retrait laissant leur leader mener le set de bout en bout.


Les 6 premières chansons sont issues du dernier Lp. On peut noter un son plus dur et une ambiance un poil moins chaleureuse que d’habitude, l’absence des cuivres peut être. Rapidement Christian Olivier embarque tout le monde dans l’univers Têtes Raides avec les somptueux Moderato , Oublie moi et Mon Carnet. 


C’est avec l’inquiétant La Tâche qui traite de la montée en puissance du fascisme que les Têtes Raides rappellent qu’ils sont un groupe engagé, la fin du morceau est un véritable medley reprenant entre autres les fameux Anarchistes, Peuple de France ou J’ai la mémoire qui flanche. Moment fort de cette première heure de concert, l’excellent titre Mon Slip (et non, ce n’est pas une reprise de Sébastien Patoche).


La seconde partie du concert est savoureuse, une reprise de Gainsbourg (La chanson de Prévert), le rageur Civili, le génial Journal ou je regarde du coin de l’œil mes filles reprendre joyeusement en cœur le couplet « allez les enfants tuez vos parents !». Puis vient le moment de Ginette, qui fait chavirer la salle au rythme de la vieille lampe qui se balance au dessus de la scène. Superbe.



Deux rappels seront réclamés par les Brestois, plus de 2h15 de concert au total et 31 morceaux joués dont le dernier album en intégralité! Le concert s’achève sur le magnifique St Vincent. Les filles sont ravies mais la fatigue les gagne. Il est temps de rentrer, sourires aux lèvres, heureux après cette magnifique soirée.








Aucun commentaire:

Publier un commentaire