mardi 11 novembre 2014

BIRTH OF JOY @ Teufestival - Arthémuse - Briec 8 novembre 2014

C'est la 11ème édition de ce festival en Pays Glazik qui a su accrocher à son palmarès des groupes comme Asian Dub Fondation, Skip the Use ou encore Shaka Ponk avant qu'ils ne remplissent des Zénith ou des Bercy. Le festival se déroule désormais sur 2 soirées, la veille au Run Ar Puns, Zebda a assuré un show festif et généreux. Ce soir à l'Arthémuse de Briec, on attend dans l'ordre Birth Of Joy, Le Peuple De L'Herbe et Falaballa. Les transitions et changements de scènes seront animés par DJ TAJ.


On va être honnête, ce soir on est venu uniquement pour Birth Of Joy. Depuis leur passage aux Transmusicales en 2012, le trio Hollandais ne cesse de faire parler de lui en bien, et pour cause...! Un rock brut et psyché qui rappelle inévitablement The Doors ou encore MC5. La Bretagne les connait bien puisque Birth Of Joy était programmé aux Vieilles Charrues cette année, en clôture de la scène Grall.
Des Zicos hyper talentueux et c'est bien la force de ce groupe. Bien sûr, il y a Kevin Stunnenberg le beau gosse qui occupe le devant de la scène et qui assure grave au chant et à la guitare, mais que dire de Bob Hogenelst qui, à 26 ans possède un jeu de batterie digne des plus grands et de Gertjan Gutman légèrement en retrait sur la scène, bien planqué derrière ses claviers mais qui apporte à lui seul la dimension psyché qui donne au groupe son coté vintage.



Le premier titre Teeny Bopping et son riff ravageur annonce la couleur. Birth Of Joy ne va pas faire semblant, pendant près d'une heure et demie, 15 titres vont être joués à fond la caisse. La part belle aux premiers albums puisque seuls 4 titres de Prisoner leur dernier Lp vont être joués. Le public clairsemé au début du set a bien compris qu'il se passait quelque chose sur scène, et c'est une foule compacte qui se tient devant Birth Of Joy après seulement quelques titres.


Mentions spéciales aux nerveux Fat Fish, Surfing a Gogo, et Dead Being Alive et son solo de clavier dantesque ! Quant à Make Things Happen, le fantôme des Doors est si présent sur ce morceau qu'on jurerait entendre Jim Morrison et son groupe réincarné ! Le public de la Teufestival est conquis et en redemande. Vœu exaucé puisque 2 titres supplémentaires seront joués et pas des moindres : Rock'N Roll Show et How It Goes. Cette fois le concert s'achève laissant les spectateurs déjà bien secoués par cette déferlante.
Le groupe avait tenu à jouer en premier pour ne pas passer après Le Peuple de L'Herbe...pas certain que ce soit facile de jouer après Birth Of Joy tant les gaillards ont mis le paquet ! Cerise sur le gâteau, Kevin, Bob et Gertjan viendront ensuite au cœur du festival à la rencontre des gens histoire de taper la discut' et partager une bière. Cool en plus de ça !



Grand coup de chapeau au programmateur pour avoir flairé le bon coup en programmant ce groupe promis à un très grand avenir, c'est évident. Bravo aux organisateurs, aux bénévoles et aux techniciens qui font de ce festival un moment  attendu dans le Finistère Sud.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire