samedi 7 novembre 2015

MESPARROW + ISAAC DELUSION @ TEUFESTIVAL 2015 6 Novembre Run Ar Puns Chateaulin

C'était la foule des grands soirs au Run pour ouvrir la douzième édition de la Teufestival. Une programmation plutôt placée sous le signe de L'Electro et qui accueillait pour cette première mi-temps du festival : Mesparrow et le groupe Isaac Delusion.


MESPARROW
Pour être honnête, je ne connaissais pas cette jeune artiste originaire de Tours. Totale découverte et agréable surprise pour tout vous dire ! Savoureux mélange de Barbara et de Émilie Simon (premiers albums). Mesparrow est seule en scène, elle jongle avec ses pédales de boucles vocales et compose en quelques instants des cœurs et et des sons qui tournent autour d'elle comme des musiciens fantômes. Un orchestre invisible qu'elle contrôle parfaitement. Les compositions sont finement travaillées et l'interprétation sur scène est très élégante.
Si j'ai bien aimé ses escapades au piano, j'ai une nette préférence pour la seconde moitié du set, plus rythmée. Accompagnée de Nicolas (bassiste de Isaac Delusion) sur deux titres, Mesparrow montre dans cette partie plus proche du Trip Hop, tout son potentiel.
Le public ne s'y trompe pas d'ailleurs, l'ambiance monte d'un cran et la chaleur se ressent dans la salle. Mesparrow n'aura laissé personne indifférent après sa prestation. Le festival est idéalement lancé.





ISAAC DELUSION
Dream/Pop, Electro/Funk, il est bien difficile de catégoriser musicalement Isaac Delusion. Un beau métissage et un résultat hyper convaincant ("j'aime ton univers, ta couleur musicale") qui a fait de ce groupe un incontournable de la scène Pop Française. Cette rythmique obsédante mêlée à la voix magnifique de Loïc au chant, nous transporte littéralement à la manière d'un Jay-Jay Johanson à qui on pense forcément en les écoutant. Ce soir le son est une fois de plus impeccable dans la salle Châteaulinoise et permet d'apprécier pleinement la prestation du groupe, c'est suffisamment important pour le souligner.



Isaac Delusion est un dépaysement total, la bande son parfaite pour un roadtrip de nuit, un vol au dessus des Montagnes Rocheuses, un trek au Népal, bref...un décollage immédiat pour des contrées lointaines, pour une virée hors atmosphère. Mention spéciale au dynamique Devil's Hand, à la ballade transcendante Sleep Walking ou encore au mélodieux Children Of The Night.



Après un final tribal sur Pandora's Box, le groupe quitte la scène devant la longue ovation d'un public totalement conquis. Un public pas si jeune que ça d'ailleurs. Pas mal de quadras et de quinquas pour apprécier les artistes programmés ce soir. La jeune génération se "réservant" peut être pour la soirée du lendemain qui accueillera entre autres DeLuxe et Thylacine et qui se déroulera à l'Athémuse de Briec.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire