dimanche 19 mars 2017

KLINK CLOCK + SATE @ Run Ar Puns 18 mars 2017 Chateaulin

Soirée très punchy au Run Ar Puns samedi dernier avec au programme le duo Rock français Klink Clock suivi de la détonante Sate venue du Canada pour foutre le feu à la salle Chateaulinoise.


KLINK CLOCK:
Impossible de ne pas penser aux White Stripes lorsque l'on voit Klink Clock sur scène. Lui, Aurélien, à la guitare et elle, Jennie à la batterie. Pourtant la comparaison s’arrête là car la musique de Klink Clock est bien moins Blues que celle de Jack & Meg White. C'est vers le Rock Garage de Joan Jett ou des Black Box Revelation que s'apparente le son de Klink Clock. 


La complicité  et la complémentarité du duo sautent aux yeux et aux oreilles. Le titre d'ouverture Siamois est parfaitement approprié. D'un côté, riffs furieux, et de l'autre, rythmique brute et minimaliste, rajoutez à cela une voix à la Kim Deal  et vous obtiendrez un résultat hyper efficace et sans chichis : Klink Clock ! Et nous avons beaucoup aimé. Mention spéciale aux très bons Bad Side, Wish et Spass


SATE:
Fille de la chanteuse Blues canadienne Salomey Bey, Saidah Baba Talibah alias Sate n'a pas mis longtemps à enflammer la scène du Run Ar Puns. Maquillée et habillée telle une guerrière de Mad Max, la chanteuse Rock/Soul possède une présence scénique et une énergie de dingue ainsi qu'une voix puissante qui la classe dans la lignée de Tina Turner ou Grace Jones.



Dès le deuxième titre le public est déjà chauffé à blanc, reprenant en cœur What Did I Do avec l'ensemble du groupe. C'est fort et ça groove : Try (avec un faux air du fameux Stop de Sam Brown), Live On Your Love et une belle reprise de la diva du Funk, Betty Davis If I'm In Luck I Might Get Picked Up. Le final sera sans temps mort avec un enchaînement pêchu Warrior/Silence. Gros gros succès pour Sate et une belle nouvelle prise sur le tableau de chasse du Run Ar Puns.

Jérôme


Aucun commentaire:

Publier un commentaire