dimanche 17 août 2014

La Route Du Rock 2014 @ Saint Malo

Juste une escapade à La Route du Rock de Saint Malo pour terminer la saison des festivals qui aura été bien fournie cette année pour Milouze En Live. Trois groupes m'ont fait faire le déplacement en ce jeudi 14 août: Angel Olsen, The War On Drugs et Thee Oh Sees.
Ce sont des trombes d'eau qui se déversent sur le Fort St Père au moment de l'ouverture des portes de cette 24ème édition. Le terrain est complètement inondé et boueux. Pas une seule poignée de copeaux à l'horizon, pas une seule botte de paille dans les parages pour absorber toute cette eau. Sympa !


Pas de quoi décourager les mordus (comme moi) de l'Indie Folk de la belle ANGEL OLSEN. Je m'installe au premier rang pour bien profiter de l'un des rares passages en France de l'Américaine. Le staff se démène à grands coups de raclettes pour débarrasser la scène de toute la flotte qui ruisselle parmi les câbles électriques et Angel Olsen et son groupe peuvent enfin prendre place et jouer. 


L'Américaine semblent partagée entre amusement et compassion devant les quelques spectateurs trempés et les pieds dans la boue. Souriante et décontractée, Angel Olsen chante pourtant ses tourments et ses histoires troublantes et torturées. "Forgiven/Forgotten", "Hi-Five" titres issus de son deuxième et magnifique album "Burn your fire for no Witness" sont de véritables perles.



 Il aura fallu une panne d'ampli pour nous arracher à ses ballades enivrantes. Le concert reprend après quelques minutes d'interruption et Angel Olsen poursuit son set une serviette éponge enroulée sur la tête façon "je sors de la douche". Je ressors de cette première heure captivé et enchanté par cette artiste spontanée et surtout très talentueuse. J'en avait oublié le déluge. 


The War on Drugs enchaîne sur la grande scène. Le groupe emmené par Adam Granduciel vient de sortir un album magnifique "Lost In the Dream" déjà perçu comme un classique du genre par les amateurs de Folk aérien. Le groupe est rejoint dès les premiers morceaux par Kurt Vile, co-fondateur du groupe et présent au festival avec sa propre formation "The Violators". 


C'est sublime et tout en sobriété. Les morceaux tels que "Under The Pressure" ou encore "Red Eyes" sont de véritables bijoux dignes des plus belles ballades de Springsteen.  



Dans la foulée de sa splendide prestation Adam Granduciel, leader de The War On Drugs ira  à son tour rejoindre son pote Kurt Vile pour deux titres "Shoegaze" qui seront à mon sens les meilleurs moments du concert de Kurt Vile. Il paye pas de mine Adam Granduciel mais quel talent !


Pour finir cette très bonne soirée, les sulfureux THEE OH SEE. Proche de la séparation en fin 2013, le groupe de John Dwyer a pourtant entammé cette année une série de concert qui pour notre plus grand plaisir, faisait escale à St Malo. Avec une formation à trois, John Dwyer va vite rassurer ceux qui se demandaient à quoi pouvaient bien ressembler un concert de Thee Oh Sees en 2014. 


Les titres joués sont principalement ceux du dernier album "Floating Coaffin".  Des missiles de Rock Garage quelque part entre Stooges, Ramones et Cramps à l'image de l'ecxellent "I Come from the Mountains"


C'est puissant, rapide et hyper efficace. A peine trois quart d'heure plus tard, le groupe s'arrète, rammasse ses guitares et ses câbles et décampe en moins de deux minutes. Nous sommes plusieurs à rester coi devant ce final express. Partagés entre la satisfaction d'avoir assisté à un concert génial et l'interrogation sur le futur très incertain d'un groupe qui est pourtant l'un des meilleurs du genre. Derrière moi certains festivaliers sautent joyeusement dans la boue, d'autres se baignent carrément dans les flaques géantes...t'as raison, on va pas se prendre la tête hein ?


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire